Enjeux et compétences de base
En entreprise
Action culturelle

Enjeux et compétences de base

L’accès à l’information et la capacité à communiquer activement, oralement et par écrit, sont des clés d’autonomie indispensables à la réussite de chacun et au progrès de tous. Un nombre important de nos concitoyens ont quitté l’école en ayant peu ou mal acquis les bases de la communication écrite et se trouvent à l’âge adulte en situation d’illettrisme. Aujourd’hui en France, dans une société où l’écrit prend une place de plus en plus importante dans la vie professionnelle et sociale, l’illettrisme constitue un facteur aggravant les risques d’exclusion. Certes il est possible de vivre sans savoir lire et écrire mais le prix à payer est lourd et les risques de marginalisation ne cessent de croîtreDepuis plus de vingt ans, citoyens, associations, entreprises, pouvoirs publics nationaux et territoriaux prennent de multiples initiatives pour lutter contre ce phénomène. La question de l’illettrisme est une problématique transversale à différents domaines et champs d’action (le social, l’économique, le culturel, le linguistique, l’éducatif) et par là, transversale à différents dispositifs et secteurs professionnels.

Pour définir et retenir les actions de lutte contre l’illettrisme, il importe de clarifier l’univers lexical qui permet d’en parler.
Nous sommes sans cesse confrontés à l’usage d’une série de mots souvent voisins, qui, chacun à leur manière, se retrouvent autour du même sujet : l’importance de la capacité à lire et à écrire dans la vie quotidienne et plus globalement, l’importance des compétences de base. Tous parlent d’un socle essentiel qui garantit à chaque citoyen l’accès à l’autonomie et favorise sa participation active à la société. Tous renvoient, de manière explicite ou implicite, au risque d’exclusion contenue en germe dans la non-maîtrise de ce socle. .

Glossaire

Les termes présentés, ci après , illettrisme, analphabétisme, alphabétisme, compétences de base, français langue étrangère, sont lourdement chargés de sens. Ils portent l'histoire et la culture mais aussi les conceptions des acteurs, leur vision de la société actuelle et en devenir. C'est souvent le contexte ou le choix de communication qui en détermine l'emploi plus que le contenu lui-même.

Des causes de l'illettrisme

Il serait confortable de pouvoir identifier avec précision les facteurs expliquant les situations d’illettrisme, afin de peser en amont d’une façon ou d’une autre sur ces facteurs. Cette tâche n’est pas aisée, car plusieurs facteurs jouent en même temps avec des renforcements d’un facteur sur l’autre. Tel facteur peut avoir une influence dans tel contexte (par exemple, famille désunie, pauvreté, précarité, fratrie nombreuse, …) et pas dans un autre.

Appréhension des difficultés de la personne

Un schéma descriptif

Ce Schéma décrit une démarche d’appréhension des ‘difficultés’ de la personne dans une perspective de restauration "narcissique" : un étayage formatif doit apporter à la personne  une compréhension et une inscription conscientisée de sa place au monde.

La Formation

Dans une société en profonde évolution (choc de la mondialisation, l’irruption des technologies numériques et des industries culturelles), la place de l’économie de la connaissance devient de plus en plus importante dans la vie quotidienne et professionnelle.

Une approche territoriale

L’analyse de la complexité des questions liées à des concepts tels que l’insertion, l’illettrisme, ou l’intégration amène de plus en plus à ne pas les considérer comme des secteurs d’activité particuliers ou des objets thématiques spécifiques, mais plutôt comme des problématiques transversales à différents domaines d’action (le social, l’économique, le culturel, l’éducatif) et par là, transversales à différents dispositifs et à différents secteurs professionnels.

Les actions de lutte contre l’illettrisme

Les domaines d’inscription des actions

 

Champs d’intervention Finalités Objectifs des actions >Public ciblé


1. Prévention 1. Accompagnement scolaire
2. Accès à la qualification (MGI)
- Lutter contre l’échec scolaire
- Repérer et accompagner des jeunes
- Jeunes scolarisés
- Publics en risque d’exclusion scolaire
2. Animation socio-culturelle

Accès à l’autonomie citoyenneté

- apprentissage linguistique et/ou de base
- socialisation par l’accès à la langue<
- animations autours du livre et de la lecture
Tout public
3. Formation-insertion Accès à l’insertion professionnelle et/ou à la qualification Favoriser les apprentissages


Jeunes et adultes, DE, RMI
4. Formation salariés Maintien et/ou évolution dans l’emploi Développer les compétences Salariés

Partenaires

  • logo_fse.jpg
  • Europe
  • Préfecture PACA
  • l'ACSé
  • Région PACA
  • ANLCI

Le CRI PACA

  • 3 rue Joseph Thierry
    13001 Marseille 
  • 04 91 08 49 89   

Accès